accueil     (9) horl.d.JUPiter

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

< positions actuelles      

Symbolisme du temps jupitérien

Espérance, expansion, croissance – aspirer au bonheur et succès


| Effet concret | phases harmoniques | phases problématiques (1) | ressemblance avec d'autres horloges | Cycle | perception et durée | interprétation mécaniquement symboliste | interprétation philosophique | interprétations purement matérielle | sublimation | valeurs culturelles | phases problématiques (2) | compensation | psychosomatique | personnes et les lieux |


 

[X] JUP/ Effet concret

Toutes les couleurs de transits jupitériens s’accompagnent d’un optimisme croissant. L'environnement social s’en trouve exalté et donne plus facilement une chance aux projets (de croissance) qu'on propose. Un mot-clé dans ce processus est «remplir de (bon) sens» = mentalement donner de sens à la vie (à ce qui est encore vide = le futur) - ou matériellement remplir (ce qui est vide de sens = le futur, la vie).

    

     Quant à la façon dont on vive en fin de compte son expansion, comme croissance sage ou espérance pour s’enrichir, cela dépend du caractère, de l’éducation et de circonstances socioculturelles. Il ressort en tout cas que quelqu'un efforce personnellement dans des circonstances déterminées au bonheur.

 

[X] JUP/ Les phases harmoniques
Ses transits sont marquées dans le calendrier en VERT/ VeRT/ BLEU [X] selon le cas.
Elles facilitent une reconnaissance ou des succès, mais il faut dans l'entourage aussi un niveau culturelle (ou économique) semblable pour pouvoir connaître les qualités impulsées par quelqu'un et y réagir. Dans Jupiter les passages des phases harmoniques aux phases tendues se produisent le plus vite.

[X] JUP/ Les phases problématiques
Les tensions sont marquées dans le calendrier en ROUGE/ JAUNE/ BLEU [X] selon le cas.

Elles s’expriment souvent du fait que le niveau précisément n’est pas unanime et qu’un côté trouve opportuns ou excessifs les efforts progressistes des autres. On en arrive aisément à des incompréhensions, à une arrogance et à des récriminations réciproques. Cela ôte aux actions sociales de l’énergie sans doute, mais pas forcément de la valeur à la qualité du projet même. Plus d’un léger succès ne s’ouvre souvent en revanche qu’en s’ensuivant au moment opportun à l’endroit propre. Les phases harmoniques de Jupiter devront donc souvent en astrologie signer identiquement le bonheur ou le succès. Tant dans la tension que dans l’harmonie, c’est plus raisonnable de partir d’une attitude forte, positive d’expectative. Si les attentes, par leur nature sociale ont des conséquences pour l’entourage, tandis qu'on promette ou attend trop. La situation présente souvent une similitude avec les promesses électorales qui s’acquittent ensuite en réalité bien plus discrètement. Si les succès ne se produisent pas toujours comme prévu, cette sorte de désillusion est cependant surmontée de manière relativement facile. Il ne s’agit souvent dans la tension «que» de péchés de négligence ou de fautes cavalières mais qui peuvent, accumulées, ruiner le moral d’une société.

 

Plus d'information pour approfondir les réflexions ?

 

[X] JUP/ Ressemblance avec d'autres horloges : Dans des phases critiques les promesses peuvent s’approcher à l’extrême au principe neptunien [XX], des phantasmes et mensonges. Mais les espérances et l'expansion sont toujours plus d'ici bas et servent aux propres avantages que sous l'influence neptunien. Cette manière égocentrique de Jupiter a une ressemblance avec les effets du horloge solaire [XX], mais sous Jupiter reste toujours une idée morale et éthique (au moins pour la forme: p.ex., dans le cas fréquent de l'hypocrisie ou on sauve les apparences).

[X] JUP/ Cycle de 12 ans : Après 12 ans les vagues semblables de croissance (révolution Jupiter – Soleil) se répètent – ce qui correspond à un renouvellement constant d’espérance, un dépassement du savoir et de l’éducation.

[X] JUP/ Perception et durée : Dans ce cycle sont forgés la plupart des maxima. Ils changent rapidement et plus haut ils s’affichent, plus bref dans la durée est l’effet – en dépit d’une intensité élevée. Un projet se monte et le revoici plus rapidement disparu que réalisé (l’effet n’est souvent que de quelques jours excepté dans la succession rapide de plusieurs maxima). Il vaut mieux donc un sommet haut, large et arrondi qui puisse agir 2-4 semaines. Les événements coïncident la plupart du temps avec les maxima.

 

& JUP/ Interprétation mécaniquement symboliste :

Quelque chose qui emplit, et remplit, s’étend et gonfle – jusqu’à que ce soit trop, craque, dégouline sans forme, et s’écoule.

 

[X] JUP/ Interprétation philosophique
Notre existence ne serait pas pensable sans l’espérance d’une expansion, d’un élargissement et d’une amélioration constante. L’expansion semble devoir être synonyme de la vie elle-même, un accroissement incessant, infini du temps. S’agrandir semble équivaloir au bonheur. Les femmes enceintes rapportent qu’elles ne se seraient jamais senties si heureuses. Les parents espèrent que cela ira mieux un jour pour leurs enfants. L’économie est tenue à une croissance qui ne s’arrête jamais. La science rend compte d’un univers en expansion – les média font état d’êtres humains qui incessamment gagnent le cosmos. La vie ne semble pas connaître de retour, souffre quand elle est arrêtée et barrée. C’est cependant bien précisément une limitation qui structure et rend possibles un développement et une direction (une mise en oeuvre) systématiques. La vie sans doute ne semble pas connaître de retour; elle le porte cependant en elle-même par son évolution, est formée et limitée par ce qui est apparu dans le passé. Sans le système solaire né il y a 5 milliards d’années, notre vie n’aurait pas l’apparence d’aujourd’hui. Sans l’appui de ce qui s’est produit dans le passé la vie serait restée un tas de cellules intemporelles qui croîtraient de façon amorphe. La vie, jusqu’à ce jour, porte en soi ses conditions premières et continue de se structurer jusque dans les cycles personnels quotidiens. A partir de ces réflexions, 2 forces polaires se déduisent, une expansion amorphe (Jupiter) et une contraction comme organisation structurante [Saturne XX]. 

Touchent aux formes spirituelles/ mentales : L’éducation, les menées politiques et éthico religieuses. Touchent aux formes plus matérielles de l’expansion : l’espace, les voyages, l’étranger et l’économie qui s’exprime en argent et propriété. Mais ces deux derniers sont déjà mélangés et composés des autres principes (SATurne et PLUton), comme c’est en générale difficile de trouver un principe dans sa forme pure. Dans les phases d’expansion, c’est à l’optimisme, à l’espérance qu’on fait appel, à tout ce qui favorise ce qu’il y a de bien jusqu’à la justice significative. Au sens philosophico religieux l’espérance» (du Bien) est le sens même de la vie. «Perdre son espérance» équivaut à ne plus vouloir vivre.

[X] JUP/ Les interprétations purement matérielles
sont tous les matériaux de remplissage ou provision (au sens plus ou moins précieux : d'une nourriture saine à la graisse superflue, de la mousse au ballonnement).

[X] JUP/ Les sublimations du principe de l'expansion
Ces formes naissent de l’anoblissement de la vie, de l’éducation culturelle qui s’expriment dans les mœurs et la morale et un aperçu qui conduisent finalement aux réflexions philosophiques et religieuses. Le principe d’expansion se reflète aussi dans le voyage. Nous conservons par l’expansion d’une vue d’ensemble, une image du monde comme à partir d’un point de vue élevé. Voyager instruit et crée une vision du monde. Au début la formation était identique avec l’idée religieuse et ne fut longtemps médiatisée que par des institutions religieuses. Jusqu’aujourd’hui la formation demeure attachée à la vision du monde. De l’anoblissement de la vie se déduit la noblesse. Ce groupe d’hommes qui voulait être noble (anobli, bon moral, bien élevé, avec piété et confiance). La bourgeoisie a copié plus tard la noblesse (idéaux d’éducation – bourgeoisie d’éducation). Dans la société sans classe d’aujourd’hui, l’anoblissement de la vie devient une affaire très personnelle. Cependant la massification de la société conduit aussi à une culture de masse, c’est-à-dire à une élévation de la moyenne de l’éducation dans la dégénérescence concomitante des valeurs de la culture cependant que celles-ci se détruisent trop aisément dans des articles de consommation faciles à absorber, bon marché - p.ex. dans le tourisme, les festivals multiculturels etc.

[X] JUP/ Les différentes valeurs culturelles

(celles qui donnent de sens à la vie)
C'est le domaine propre du principe jupitérien car ce qui est bon, cultivé, instruit, ou a une valeur noble, est très dépendant de là où nous vivons. Cela vaut moins pour la richesse terrestre mais, puissamment pour les idées religieuses dont la communauté consiste dans l’indication d’une voie heureuse vers un meilleur avenir. Une morale donatrice de sens lie la vie réelle au futur (au-delà) et promet la plus grande réussite : L’ascension au ciel. Dans les démocraties d’aujourd’hui les diverses idéologies de la croissance ont remplacé les concepts religieux, les politiques les prophètes. Même si l’ascension promise au bonheur éternel est devenue profane (le paradis et le pays de cocagne maintenant sur terre) notre espérance fondamentale en une amélioration de la vie – c’est-à-dire finalement d’être heureux – demeure cependant toujours identique, en fin de compte inassouvie.

 

 

[X] JUP/ Approfondir les phases problématiques
Les phases problématiques sont marquées en ROUGE/ JAUNE/ BLEU [X] selon le cas.
Elles confrontent aux excès de croissance ou à la façade du Bien (vouloir beaucoup trop, être comblé de succès, ne pouvoir s’arrêter, rafler et être présomptueux, déformation du bien, arrogance et gaspillage). Qui veut toujours n’être que bon, cultivé et courtois se voit obligé d’ignorer tout ce qu’il y a de négatif, les échecs et toute situation de mise en question, particulièrement de soi-même. De cette façon naît une évacuation de sens et une banalisation de l’existence en belle façade (gestes vides avec de grands mots) derrière laquelle le calcul et la corruption s’élargissent. Les promesses perdent leur rapport à la réalité, le concept de morale s’évanouit, se transforme en laxisme commode, se pervertit à l’extrême en immoralité et illégalité - font partie aussi les mensonges légalisés (ou passé sous silence) dans la moral d’affaire, l’église, la politique, la publicité ou la vie du couple. Bien, le bonheur et la croissance nécessitent cependant une confrontation avec la réalité, des limites et structures. La morale et l’esprit objectif déficient l’espérance se change en grandes espérances, en promesses et prétentions, un manque de franchise et d’honnêteté. Dans la profession ou en privé on ne trouve pas l’exacte mesure on pourrait aussi en étonner d’autres, s'étonner soi-même, puisque on sériait trop crédules, trop relâchés sériait on qu'on aurait trop présumé ou promis (ce qui se répète éternellement en politique). Il ne faut pas que cela se termine par une désillusion contrainte, mais cela amène des problèmes corporels ou sociaux. Étant donné que le sens en est jusqu’à présent devenu énigmatique, il faut que les attentes soient corrigées et se repose à nouveau la question de ce qui est significatif pour l’avenir.

 

[X] JUP/ Compensation (remplissage du vide)
Avant tout pendant les phases problématiques : Souvent un manque de signification et de sens dans l’existence se compense simplement par le remplissement du corps, par une richesse visible, de grandes voitures, de grandes maisons etc. (nouveaux riches). Pour rapetisser autrui (et se grandir) beaucoup s’exaltent pour quelqu’un de célèbre qui est devenu beaucoup plus chanceux qu’autrui. Quand la croissance et le succès ne semble plus possibles, beaucoup s’enthousiasment pour la grandeur passée et vivent comme s’ils étaient importants pour leur entreprise ou leur nation. Les nations devenues moyennes compensent leur chute par une fierté nationale excessive dans des grandeurs passées (héritage culturel). Les nations qui n’ont pas encore d’importance ou bien qui se font honte de leur "grandeur passée" compensent par des succès économiques ou sportifs et de l’argent. Mais une compensation en fin de compte est la dévalorisation de la monnaie permanente, un illusoirement et un voilement de la croissance par des progressions numériques.

 

[X] JUP/ Psychosomatique

(des tendances animo corporelles)
Avant tout pendant les phases problématiques : Sur ce point les Maisons 1, 6 et 12 sont spécialement prédisposées. Les phases harmoniques exigent une santé physique et spirituelle et quand elles durent longtemps de processus de guérison. Les tensions se transmissent en revanche aisément sur le métabolisme et le foie (= organe d’emmagasinage et de désintoxication), les poumons (extension corporelle dans l’inspiration, faire entrer le plein air = se gonfler) aussi bien sur les hanches et le haut de la cuisse qui rendent possible la station verticale de l’homme (la vue supérieure et lointaine = expansion). Des excès peuvent se manifester dans la nourriture et la boisson immodérées – en particulier à partir des années de maturité et moyennes (s'approchant à l'age de 50 ans) – copieusement grasses et rassasiées ou le sens proprement dit de la vie peut se perdre dans l’étourdissement de la consommation (foie gras).

 

[X] JUP/ Les personnes et les lieux impliqués
ne sont en dernier lieu que le miroir et la matérialisation de processus internes. Aussi n’y a-t-il pas souvent de limite à tracer entre l’expérience vécue active et passive. On a peine à voir d’abord si nous nous sommes forgé des espérances excessives ou bien si nous y avons succombé. Tombé dans le panneau nous oublions trop aisément la contribution personnelle - p.ex., que toujours nous ne cherchons que l’avantage personnel.

     Personnes : Dans la tension comme l’harmonie, des contacts avec des catégorie de personnes et de professions se produisent qui symbolisent un haut prestige social (p.ex. la bourgeoisie) et des influences salvatrices progressives expansives : Des hommes de haute position, instruits, riches, qui ont voyagé au loin : Des politiciens, des juristes, des prêtres, des médecins, des professeurs, des architectes, des pilotes, de grands commerçants, etc.

     Les lieux correspondants sont p.ex., des instituts d’éducation, des églises, sanatoriums, des établissements sportifs (tennis, golf, équitation), hôtels, centres commerciaux, ambassades, l'étranger etc.

 

AIDE/ calcule/ dessinSATurne

Usages personnels, droits de reproduction

 et de diffusion réservés

© Otto Kayser

 (Otto Kayser, Kayser Otto, Otto Kaiser, Kaiser Otto, Otto Keiser, ottokayser, kayserotto, kaiserotto, ottokaiser, kosmogen, cosmogen, cosmogene, cosmogène)